Archive | mars 2013

L’oiseau de lumière

lampe-hirondelle

Depuis toujours, j’aime les oiseaux, et déteste les ampoules…
Alors bon, dit comme cela, évidemment, cela n’a pas beaucoup de sens… sauf que, sauf que… je viens de réussir, avec bonheur, à allier ces deux choses…
Vous avez déjà vu, une ampoule nue, qui pendouille lamentablement d’un plafond ? Un truc hyper moche et déprimant, avouez le… Alors bien sur, la solution, c’est de trouver le plafonnier ou l’applique idéale…
Mais cela veut dire aussi, trous dans le mur, et tout le toutim… Et puis, c’est quand même assez banal, sauf si on opte pour quelque chose de vraiment joli, de créatif, ou de design…mais là, les prix s’envolent… et on est certain, d’y laisser quelques plumes…

lampe_hirondelle                                                    (crédit Alex Randall)

Depuis un petit bout de temps, je suis à la recherche d’une applique pour un éclairage d’escalier, et ne trouve rien d’un peu original… En cherchant sur le net, je suis tombée sur un drôle d’oiseau, que j’ai commandé immédiatement, tant je l’ai trouvé poétique et gracieux…

oiseau ampoule

Il s’agit d’une structure en métal, qui existe en  différentes couleurs (rose, argent, crème, vert anis, et or…) et qui se fixe tout simplement sur une ampoule, ronde obligatoirement. J’ai mis mon oiseau en place en 10 secondes, sans percer le mur, et sans aucun outil…

cache ampoule oiseau

Certes, ce n’est pas une hirondelle, mais ses petites ailes déployées sont du plus joli effet… D’ailleurs, cet oiseau me plait tellement, que je vais en commander un autre, de couleur crème, pour une chambre…

Si vous aussi, vous aimez les oiseaux sans cage, et voulez accueillir ce drôle de volatile chez vous, il vous suffit de taper « cache ampoule oiseau » sur le net. Plusieurs sites commercialisent  cette déco légère et aérée…
Et puis, la déco, c’est bien, mais quand la déco devient solidaire, c’est encore mieux, je trouve… Pour chaque oiseau acheté, 1% du prix de vente, est reversé à Unique une association qui vient en aide aux personnes atteintes d’une maladie chromosomique rare.

Moi, je trouve cette idée carrément belle et lumineuse… et vous ?

lampe hirondelle

Publicités

Zarb, l’intrus…

femme_hirondellina

Récemment, j’ai dû subir une seconde opération de ma tumeur… Et Zarb l’intrus, est entré dans ma vie…
Cela n’a pas vraiment été une grande surprise, puisque le chirurgien, avait prévu, profitant de l’anesthésie générale, de me l’implanter, sous la peau… Et puis, à vrai dire, je n’ai pas eu le choix, Zarb, devait faire corps avec moi…
Mais le réveil en compagnie de l’intrus, a été douloureux… La cohabitation forcée, a commencé, sous de noirs cieux. Sentir cette chose est un peu surréaliste… Pour l’instant, il est dissimulé sous les pansements, mais je ne sens que lui, sous ma peau, et son renflement me hérisse les plumes…

zarb-hirondellina
Zarb est un PAC, un Port-a-Cath, autrement dit, un cathéter à chambre implantable, un truc un peu immonde, composé d’ un tube de métal avec un bouchon en silicone, et d’un un long tube souple et mince, dont un bout est attaché au PAC, et l’autre, inséré dans une des grosses veines qui mènent au cœur. Ce dispositif va me servir à recevoir le traitement de chimio, qui est pour bientôt…
Zarb me fait un mal de chien, m’obligeant à peu bouger le cou, et modérer mes mouvements, situation totalement insupportable pour l’oiseau, à tendance limite hyperactive, que je suis…
Parce que Zarb, en plus, a ses petites exigences… Zarb doit prendre le temps de bien s’installer, dixit le chirurgien,qui a quand même eu l‘honnêteté de reconnaitre, qu‘il avait eu beaucoup plus de mal qu’à l‘habitude, à l‘implanter correctement…
Vous imaginez le truc un peu fou, un squatteur qui pousse le vice à vivre sa petite vie à son aise !… Chez certains, la cohabitation se passe plutôt en bonne harmonie, mais avec moi, ce n’est pas le cas… Pourtant, je vais devoir supporter Zarb de longs mois, mais je n’envisage pas, pour autant, de lui faire une petite place bien au chaud…

bird face_hirondellina
Parce que moi, j’ai surtout l’impression de me retrouver dans une série du genre « Stargate », avec un alien, qui aurait pris possession de moi…

Hier, alors qu’une adorable petite fille était venue me rendre visite, le foulard dissimulant les bandages s’est entrouvert. Alors qu’elle était sur mes genoux, cet enfant merveilleuse, a passé son petit doigt minuscule et délicat, le long du tube, courant sur le coté de mon cou, en sous cutané.  J’ai réprimé un mouvement de recul et de répulsion, pour ne pas l’effrayer. En souriant, elle m’a dit : « on dirait un Zarb »… Un Zarb ? Devant mon regard interrogateur, elle a montré un arbre du jardin, et j’ai compris…

En quelques secondes, elle avait transformé un indésirable insupportable, en une chose poétique… et cela m’a fait du bien…

zarb_hirondellina

hirondellina_PAC

Le magicien

bonheur
Le mois dernier, alors que je me promenais, dans Balexert, je suis tombée littéralement en pâmoison, devant une robe…
Le genre de coup de cœur, qui, heureusement, ne m’arrive pas très souvent… En même temps, en ce moment, je ne fais plus trop de shopping, ce qui est très bon pour les finances familiales, même si je suis un oiseau plutôt économe…
J’ai  adoré cette robe, au premier coup d’œil… Taille  cintrée, bas évasé, une plume empesé, avec de multiples plis plats, dos en V, une doublure à tomber (même si personne ne la voit…), entièrement cousue à la robe, et un dégradé de couleurs magnifique… Le genre de robe, qui vous fait la taille fine, et une silhouette de ballerine… Le genre de robe qui vous donne immédiatement de l’allure, même réveillée, avec une tête d’autruche…
Dans le magasin, il n’en restait qu’une seule, et j’ai le cœur qui s’est un peu emballé, avant de vérifier l’étiquette, en croisant les plumes, pour qu’elle soit à ma taille…
Pas de chance, ce n’était pas le cas…
J’ai quand même voulu l’essayer, en me disant, que peut être que… Et bien non, rien à faire… si ce n’est à l’acheter, et à la porter en apnée pendant 5 heures…

Mon andalou, qui avait également craqué sur ce modèle, a eu la gentillesse, de m’emmener dans le grand magasin de la marque, un truc de 3 étages, en plein centre ville, où il est évidemment impossible de se garer… Et là, pas de chance non plus… Aucune trace de ma robe coup de cœur…

Je suis rentrée alors chez moi, pleine d’espoir et d’assurance, en me disant, que de toute façon, avec Google comme meilleur ami, dans 15 minutes, ma petite robe chérie, serait dans mon panier… d’autant plus que, hirondelle futée, j’avais relevée la référence de mon désir inassouvi…

Moi qui suis la reine des recherches (dixit toute ma famille…), et trouve tout ce que je veux, en quelques minutes, et bien là, j’ai amèrement déchanté. Je pense que je suis bien restée sur le net, au moins 4h d’affilée, complètement hypnotisée, faisant un nombre incalculable de sites étrangers, pour finir par m’avouer vaincue… Je suis retournée à Balexert, me renseigner, si eux, pouvaient m’aider à  dénicher la bonne taille… Peine perdue, à croire que cette robe ne serait définitivement pas à moi…

Hier soir, après le diner, mon andalou, alors qu’il travaillait, m’a demandée d’aller vérifier s’il n’avait pas enfermé, par mégarde, l’un des deux matous, dans notre chambre. Je suis donc monter vérifier la chose, et là, pas de matou, alangui sur le lit, mais un grand paquet postal rectangulaire, qui n’était pas à mon nom…
Je suis redescendue avec, un peu étonnée, sachant que les commandes sur le net, sont plutôt ma cup of tea personnelle…

cup of tea hirondellina
Et là, avec un sourire, je me suis vue répondre : « ouvre le, c’est une surprise… »

J’ai ouvert le paquet, et découvert une grande boite noire. Au milieu du papier de soie blanc, avec un pliage, que je ne pourrai reproduire en 2 h, même si je le voulais (mais comment font-ils ???), ma robe chérie était là… Je l’ai dépliée avec précaution, retenant mon souffle, et n’osant y croire…

soleil_hirondellina

Et puis, bien sur, je suis allée essayer cette petite merveille, qui, heureusement, cette fois ci, était portable, sans début d’asphyxie…

J’ai passé tout le reste de la soirée, à questionner mon oiseau rare, pour savoir, comment il avait fait… et je n’ai eu qu’un sourire énigmatique, en guise de réponse…

Mon andalou doit être un peu magicien, ou un peu sorcier… ou peut être même les deux…

Hier, c’était le printemps, et ma robe du bonheur est arrivée avec lui…

robe_hirondellina

robe-hirondellina

It’s spring !!!

printemps_hirondellina (600x599)

Voilà, aujourd’hui, c’est le printemps… Ma saison, préférée… Peut être parce que je suis une petite hirondelle et peut être aussi, parce que je suis née début avril…

Alors, pour fêter ce jour, j’ai invité les hirondelles de tout le quartier, à déjeuner avec moi…

chemin de table hirondelles

A ceux et celles qui me suivent, et dont les commentaires me font sourire, et me mettent du baume au cœur, et puis aux autres, que je ne connais pas, mais que  je croiserai, peut être, sous des cieux cléments,  je  souhaite le plus doux des printemps, avec des fleurs plein le cœur,  du renouveau dans la vie, et le sourire à l’âme…

Le printemps est là  (600x516)

C’est plutôt celle ci, que je veux !!! ❤

FIAT 500

J’ai une copine, qui est une véritable tentatrice ! Après avoir publié mon coup de cœur, pour une voiture hirondelle, voilà qu’elle m’envoie cette photo, pour me faire changer d’avis… Parce que oui, celle ci est vraiment bien plus craquante, et donc, oui, bien sur, j’ai craqué, et changé d’avis !…

Avouez, quand même que c’est un geste tout à fait navrant, sachant qu’elle ne m’a donnée aucun renseignement, sur la date de la livraison gratuite, de ce petit bijou, gratuit, lui aussi…

Parce que,  bien entendu, il s’agit  d’un cadeau, non ???? ( et je ne parle pas des stickers, mais du package complet, cela va sans dire…)

fiat 500 hirondelle

Tout ça, pour ça…

tout ça pour ça...

Bilan actuel de la situation :

Je ne fume plus… Je n’en tire aucune gloire particulière, je regrette juste ce petit moment de plaisir, avec le café, en terrasse, quand il faisait beau… (en même temps, avec le froid du moment, à ne pas mettre une hirondelle dehors, mes regrets sont largement atténués…)
J’ai relancé l’économie mondiale de la société Ferrero… En langage clair, je suis devenue accro aux tic tac menthe, maxi format… (depuis que je ne fume plus…)

tic tac_hirondellina (600x450)Je suis donc, dans l’attente de substantiels dividendes, qui feront de moi un oiseau fortuné…Tout le pb est de savoir combien de temps, je suis disposée à attendre…(à réfléchir…)

pink bird
Je fais la grasse matinée le dimanche, ce qui, pour moi, est le comble de la feignasse attitude, que je ne connaissais pas… Le pire, c’est que j’y prend gout !

draps hirondelle
Je ne prépare plus le brunch du dimanche matin, les enfants se débrouillent en cuisine, mitonnant  des œufs brouillés trop cuits, et des toasts, parfois limite carbonisés… (pour l’instant, on a évité l’incendie…)

brunch_hirondellina
Tout le monde a enfin compris, (ce que je m’évertue à expliquer depuis des années…) que je suis une littéraire, et non pas une scientifique… C’est donc, chéri andalou, qui se colle aux explications ténébreuses, des stupides et incompréhensibles exercices de maths/physique/chimie… (en même temps, pour lui, cela n‘a rien de  compliqué, donc, aucune culpabilité de ma part…)

hirondellina_livres
Je vais avoir bientôt une nouvelle cuisine… Nous allons donc expérimenter, 15 jours minimum de sandwichs en tous genre/restos/plats surgelés… (survivrons nous à l’expérience ?)
les enfants baissent d’eux même le son de la musique, lorsqu’ils voient que je suis fatiguée.
Je râle moins (c’est suspect…)
Tout le monde est adorable avec moi, y compris mon notaire que je suis allée voir hier (mais ça c‘est encore plus suspect…)

bird fly
Je surfe moins sur le net, parce que j’ai constaté que chéri andalou est à l’affut de mes coups de cœur, et  commande lesdits craquages virtuels, en douce, pour me faire plaisir…

oiseaux_hirondellina
Nous allons faire de sacrées économies, cette année sur le budget vacances, puisque nous les passerons à la maison…
Tout le monde me bichonne et me chouchoute…
J’ai peu d’appétit, c’est nickel pour le régime (bon, en même temps, je n’avais pas besoin d’un régime)
Dans moins d’un mois, mon budget coiffeur sera à O CHF, et pour un an environ (encore des économies)
Nous ne faisons plus aucunes courses alimentaires en magasin (le net, c’est quand même génial…), histoire que je me repose…
J’ai débuté un blog, qui dans un an, sera référencé parmi les meilleurs (on y croit fort…)
J’expérimente la zen attitude (pas toujours avec succès, d’ailleurs…)
Tous ceux qui viennent me voir m’apportent des fleurs ou des douceurs… (et parfois les deux !)

bird and cake_hirondellina
Je prends le temps de vivre (et c’est agréable)…
Ma meilleure amie néerlandaise, qui habite près de Venise, va faire le voyage pour que nous passions quelques jours ensemble…
Chat n°1 et chat n°2 sont en mode « pause », pour ce qui est du bousillage   des canapés (il faut dire que je passe pas mal de temps dans lesdits canapés, ça doit les déstabiliser un peu, dans leurs envies féroces de se faire les griffes, ailleurs que sur le griffoir (qui d’ailleurs n’a jamais servi…)
J’ai beaucoup plus le temps de lire, ce qui est pour moi, le plus grand des bonheurs…)

livres_hirondellina                     livres oiseaux
– Je me suis achetée une robe « patineuse » (celle de la photo) …(ce qui est très subversif  de ma part, ne portant habituellement  pas ce genre de modèles…) que j‘aime d‘amooouuurrrrr…

robe patineuse_hirondellina
J’ai maintenant une folle passion pour mes cheveux (la passion vient toujours au moment où les choses aimées vont disparaitre…)

Tout ça, pour ça…
Tout ça, parce que j’ai un cancer

Moralité de l’histoire :
Les trucs moches, ont quand même du bon ! 🙂
Enjoy !…

happiness_hirondellina

Le droit… au bonheur !

love_hirondellina

J’ai reçu, dernièrement, un mail d’une amie, m’imposant (« je veux et j’exige » disait elle… c’est de l’imposition, ça, non ???)  un devoir rédactionnel, sur les relations si compliquées, homme/femme…

Si elle avait suggéré les procédures juridiques internationales, je me serai fait un plaisir de lui pondre 20 feuillets sur le sujet, mais me demander des conseils (si peu) éclairés dans un domaine, dont je ne pense nullement être une spécialiste, me semble être la preuve, d’une confiance tout à fait exagérée…
A la réflexion, cet intérêt pour mes plumes intellectuelles, relève peut être, de la vision, qu’elle a de moi,  hirondelle croqueuse d’oiseaux rares, ayant vécu 12 mariages, 10 divorces, et 2 enterrements…

Damned ! Moi dont le coté aventureux se limite à gouter un lemon curd préparé par une non anglaise, ou à porter des chapeaux « cloche » (pas de remarque désobligeante, pleeeaaasseeeeee…..) il me faut remettre les choses à leur place… Et puis, je ne suis ni psy, ni conseillère matrimoniale, et ne dispose d’aucune caution, que ce soit, pour me prononcer sur  la viabilité d’une relation… L’étude du « droit au bonheur », n’a, de plus, pas fait partie de mon cursus juridique… (ou alors, j’ai séché lesdits cours…)

Mais comme je sens bien que mon amie angevine, ne lâchera pas l’affaire, (c’est une coriace, je le sens bien…) et que peut être aussi, le cancer annihile, chez moi,  toute velléité de résistance, je m’exécute, donc… sachant que mon point de vue, n’engage, évidemment, que moi !…

bonheur_hirondellina

Voici donc, copine exigeante, quelques ébauches de réponses personnelles, à tes questions :

Les hommes qui ne veulent pas s’engager…

Je t’aime, tu m’aimes, nous nous aimons, nous gazouillons ensemble, et cela depuis un bon bout de temps… Pourquoi vouloir plus, pourquoi exiger tout autre chose ? zéro promesse, zéro serment, zéro engagement… Une histoire d’amour qui ne se conjugue qu’au présent, est le fait de pas mal d’hommes… (sauf que, sauf que… c’est aussi le fait de pas mal de femmes !…)
Se sentir lié à quelqu’un, avoir des responsabilités vis à vis de cette personne, certains hommes se sentent pris au piège, comme des oiseaux en cage, en pensant à cette perspective, même dans le cas de sentiments naissants… Manque de confiance en eux,  absence de repères, reproduction d’un modèle parental plus ou moins solide, satisfaction d’une vie sans problèmes, dépourvue de doutes, compromis,  ou comptes à rendre, les raisons sont multiples, pour expliquer la différence, absolument ÉNORME, entre « être amoureux » et « aimer »…

amitié_hirondellina (3)
C’est tout bête, mais pourtant bien évident…
Tous les hommes, sont capables de « tomber amoureux » d’une femme. « Être amoureux » ne représente, en fait, qu’un engagement minime à leurs prunelles. L’amour, lui, est synonyme d’un engagement beaucoup plus important, qui, en outre, comporte une part de risque plus grande, entre autre, le risque d’être blessé. Mais pour véritablement AIMER, il faut une certaine maturité intellectuelle… Et tout le problème est là, à mon avis…
Chez les femmes, l’engagement reste lié au fait de rencontrer la bonne personne. Chez les hommes, par contre, il semble que cela soit  plutôt une question de bon timing… Du genre, le tea time, ce n’est ni avant, ni après l’heure… Un homme peut avoir peur de l’engagement avec une femme et/ou à un moment précis de sa vie, mais s’engager rapidement, avec une autre, ou à une autre phase de son existence. Parce que voilà… Ces chers oiseaux rares, ont besoin, d’avoir le sentiment d’avoir déployé leurs ailes (intellectuellement, professionnellement…) et d’avoir véritablement été libres. Sinon, ils risquent d’avoir du mal à s’engager du point de vue émotionnel…

engagement_hirondellina (38)
La solution, bien entendu, c’est de dénicher un zoizeau qui  a dépassé cette phase de  liberté, et malheureusement, cela ne dépend nullement de l’age… Sur le long terme, c’est un gage de réussite. Ou sinon, il ne reste plus qu’à  persuader son partenaire qu’il peut aussi vivre sa liberté AVEC vous… Et cela, c’est tout à fait possible, même si, dans l’absolu, tout le monde sait que vouloir changer l’autre, est une illusion désespérée… (et désespérante…)

Inutile d’en rajouter, en outre, avec un frileux de l’engagement, sur le sujet épineux du mariage… Beaucoup d’hommes, ont le sentiment que ce que les femmes aiment, c’est le mariage ou plutôt, ce que le mariage représente…  Ils ont la sensation désagréable de n’être présents que pour remplir une fonction.  Cette impression influence, bien souvent, leur comportement au début d’une relation. Ils évitent ainsi les situations dans lesquelles ils ont l’impression d’y perdre quelques plumes, et que leur partenaire a besoin d’eux pour s’accomplir, personnellement, et surtout, socialement.

mariage-hirondellina

Pour ne pas se projeter trop vite, être déçue et souffrir plus que de raison, il me semble nécessaire d’évaluer le degré d’attachement de l’autre et son envie de s’engager. Il existe, heureusement, des signes qui ne trompent pas : absence de projection et de projets communs, manque d’intérêt pour l’autre, mise à distance, relation axée sur le sexe, pas de présentations  » officielles  » (parents, amis…)…

Interrogé sur cette épineuse problématique, mon andalou a lâché : « c’est aussi une question d’orgueil »… Ha, oui, comment cela ? Pour lui, le refus de l’engagement est lié au désir d’une porte de sortie toujours possible, et de la liberté que l’on peut s’octroyer, sans vraiment culpabiliser, d’aller voir ailleurs… Piste à explorer, donc… qui sous entendrait qu’une réaction épidermique à l’engagement serait concordante à un certain état d’esprit de Don Juan…

La différence d’âge, au sein d’un couple :

A cette question, je réponds : OSEF ! (« on s’en fout », en langage clair…) mais bien sur, ma copine L, ne pourrait se satisfaire de cette réponse !…
La différence d’âge, à mon sens,  peut autant, être un atout sur certains points, comme l’apprentissage de la tolérance, un équilibre lié à une expérience différente, une ouverture d’esprit, qu’une difficulté à appréhender, concernant le décalage dans la manière d’envisager la vie et l’avenir, ou le regard des autres, parfois bien cruel…

coeur_hirondellina

Lorsque l’on dit, que l’amour est capable de soulever des montagnes, moi, j’y crois… Je suis une romantique acharnée, persuadée que des sentiments forts, peuvent venir à bout de toutes les différences…

Amour ou amitié ? :

amitié_hirondellina (17)

Avec un ami très proche, est-on prêt à aller plus loin ? La relation est parfois ambigüe, et la limite entre l’amitié et l’amour est infime à certains moments…
Pour ma part, je pense que la relation amicale entre un homme et une femme, repose inévitablement sur un jeu de séduction non avoué. Bien entendu, cela  ne veut pas dire pour autant que les  » amis  » passent nécessairement à l’action, mais cela arrive…
Légitimement, on se demande parfois,  « et si ce n’était pas davantage, que de l’amitié ? ». L’inquiétude se fait ressentir, doit on en parler ou non, est ce réciproque ? Ne sommes nous pas en train de nous fourvoyer ?
Il est alors bien difficile de faire la part des choses… d’autant, qu’il faut l’avouer, les sentiments s’en mêlent, faisant s’envoler tout esprit critique et objectif…
Ce qui me parait important, est de ne pas oublier, que bien souvent, ce qui nous attire chez lui (ou elle ) est largement amplifié par l’amitié qui existe. Il arrive, que parfois, il y ait idéalisation de l’ autre. Un véritable  ami, est toujours présent, complice et à l’écoute. C’est  un être qui nous soutient et nous accompagne,  nous apparaît, en conséquence, parfait(e) et dont on pardonne très facilement les défauts…
Mais ces (charmants) petits défauts, qu’ on ne peut  ignorer, serions nous prêt à les accepter, dans un rapport de couple ? Parce que oui, la relation de couple est bien autre chose qu’ une amitié… L’indépendance est toute différente, on se doit de composer avec l’autre, au quotidien, et le ciel n’est pas bleu chaque jour…

bec_hirondellina

Alors, avouer ses sentiments, à un ami proche ?  Bonne, ou mauvaise idée ?

Parfois, on opte pour le silence, en prétextant préférer ne rien tenter, plutôt que de perdre une amitié… En réalité, il peut autant s’agir de la peur d’essuyer un échec, que de la réelle peur, de perdre définitivement cette relation à laquelle on tient. En effet, si on passe à la vitesse supérieure, en exposant à l’autre ses sentiments et qu’il y a rejet, la relation peut, en être modifiée, pour toujours. Je pense que l’issue dépend beaucoup de la qualité de l’amitié concernée. Une amitié forte pourra passer par le dialogue, tout comme elle peut aussi se briser et n’être plus tout à fait comme avant ou disparaître. L’important, avant de déclarer sa flamme est donc de réfléchir, et d’envisager les conséquences, en toute objectivité… (mais cela, c’est souvent compliqué !)

aveu_hirondellina (19)
Pour minimiser les risques, il y a quand même à mon avis, des petits signes qui ne trompent pas, du genre, démonstrations d’affection plus que de normale, allusions directes ou indirectes, qui montrent que la limite de l’amitié a été dépassée…

En résumé :

Voilà copine, mon principal conseil : lis ce que je viens de t’ écrire, (et qui, il faut bien l’avouer ne t’éclairera pas davantage…), et oublie tout ce que je viens de t’écrire… Parce que chaque histoire d’amour est différente, vis la tienne, sans prendre trop d’avis ici et là… De toute façon, ta lucidité, (que j’ai pu apprécier) sera ton meilleur guide…
Toi seule est juge, de ce qui te convient, ou non… Toi seule peut décider de ton bonheur… Peut être, vas-tu te tromper, souffrir, et le regretter… Peut être vas-tu connaitre un bonheur sans nom, et c’est ce que je te souhaite… Quoiqu’il arrive, choix bons ou mauvais, l’amour passe ou reste, mais la vie continue…

Moi aussi, comme beaucoup, j’ai aimé… J’ai été trahie, et j’ai beaucoup pleuré… Le soleil, le rose et les hirondelles, ce n’est pas  la vraie vie… Parfois, dans la réalité bien moche, il y a de vraies tempêtes, et des épreuves qui nous paraissent insurmontables.  La vie nous met, ou du moins, en met certains à genoux, sans raison apparente… De vrais coups bas, dont il faut se relever… Personne ne frappe aussi fort que la vie, personne n’est aussi garce que la vie, mais l’important, même à terre, c’est de regarder droit devant, et de se dire que demain est un autre jour…

Et puis,  le printemps est revenu dans ma vie, et j’ai  aimé à nouveau…

Une rencontre que je ne pourrais écrire, ni décrire, tellement elle m’est précieuse… belle, sereine, et  en fait, si simple… faite de mots, de phrases, d’enthousiasme, et de beaucoup de conviction…
Un jour, j’ai changé de vie… Changé de vie ? Quelle drôle d’idée … Non, en fait, j’ai  continué à l’inventer, comme je le fais encore, chaque jour qui passe…

Car vois tu, copine, chacun fait des erreurs, un jour ou l’autre, douce folie, consentie, ou consentante… Chacun se réveille, un jour ou l’autre, avec des bleus à l’âme, et le cœur lourd… Chacun connait tourments, chagrins, et interrogations sans réponse…

L’essentiel, est dans ce cœur qui bat, à nouveau, et une nouvelle fois, pour le meilleur… et le meilleur !…

deux hirondelles