Archive | juillet 2013

L’arbre du souvenir

????

Très tôt,  j’ai  expérimenté, le gout du bonheur, et du paradis…
J’ai eu l’immense chance de passer un temps infini, dans la propriété de mes grands parents.

red-birds (422x500)
Le parc était immense… Aujourd’hui encore, il me parait incroyablement démesuré, mais, avec mes yeux d’enfant, il n’en était encore que plus étendu…
L’un de mes endroits préféré, était un bosquet, composé d’une variété d’arbre, devenu, avec l’olivier, mon préféré : the silver poplar tree, le peuplier argenté…

poplar

Le bosquet en question, comprenait environ 200 peupliers, plantés très près les uns des autres, et dont la hauteur avoisinait les 30 mètres. Mes cousines, que je retrouvais pendant les vacances, et moi, avions fait de ce bosquet, notre terrain de jeu favori…
Je me souviens, comme si cela datait d’hier, du bruissement si particulier des feuilles, au moindre souffle d’air, de ce petit cliquetis, léger et doux. La cime de ces peupliers  était si haute, que le soleil filtrait difficilement, nous offrant une pénombre réconfortante. Lorsqu’il se mettait soudainement à pleuvoir, nous entendions le murmure des gouttes, mais aucune ne parvenait jusqu’à nous… Lorsque le vent se faisait plus fort, les feuilles duveteuses, s’agitaient, comme de grands géants dégingandés. La lumière passait alors, traversant l’ombrage, en petits éclairs crus et argentés. Il me semblait toujours que des petits bouts de miroirs, allaient parvenir jusqu’à nous. Nous fermions alors les yeux, un peu aveuglées par ces rayons si forts.

silver

Au milieu du bosquet, il y avait un grand banc de pierre, du moins, trois énormes pierres, deux à la verticale, et une à l’horizontale, empilées, faisant office de banc. C’était un peu incongru, d’ailleurs, ces énormes blocs, au milieu de cette densité végétale, faisant toujours questionner les visiteurs, sur la façon dont ils étaient arrivés là… Nul ne le savait, en fait…
Mon grand père nous avait favorisé l’accès à ce « banc », bien trop haut pour nous, en disposant, tout autour, de fines tranches de bois, issues  de la coupe transversale d’un tronc. Nous les empilions, selon nos envies, et nos besoins, pour nous faire un marche pied, ou un escalier, bien utiles, pour l’escalade des pierres…

Aussi loin que mes souvenirs d’enfance remontent, ils sont toujours associés à cet endroit magique, un peu hors du temps. Mes cousines et moi, avons souvent évoqué, à l’âge adulte, ce sentiment incroyable de sécurité, et de plénitude, au milieu de cette étendue un peu secrète. Jamais, nous ne nous sommes perdues, d’ailleurs… Par contre, plus d’une fois, il était arrivé que nous fassions la sourde oreille, aux appels lointains de ma grand-mère… Elle remédiait au problème, pour nous trouver rapidement, en envoyant à notre recherche, son chien, un Spitz, aussi craquant qu’une peluche, prompt à nous ramener à la maison, et que, dans ces cas là, je détestais, autant que je l’aimais…

dog (500x476)

Un jour, alors que j’étais en vacances sur place, il y a eu un très gros orage… Le genre d’orage, qui vous fait rester sous la couette, en refusant de sortir, même devant la tentation d’un macaron… L’un des peupliers, en lisière de bosquet, et peu loin de la limite de propriété, s’en est trouvé déraciné. C’était vraiment impressionnant, même si, heureusement, aucun dégât autre, n’était à déplorer, les habitations étant situées bien loin du bosquet concerné.
Le voisin, récalcitrant, n’avait pas tardé, néanmoins, à montrer ses plumes, enjoignant mon grand père, à remédier au problème de cet arbre couché, au plus vite, ce qui, bien évidemment, était déjà en cours…

C’est alors que mon grand père a pris une incroyable décision…

Au départ, je ne pouvais y croire… Pendant des années, d’ailleurs, j’ai cru qu’il avait agit sur le coup de la colère, à cause de la visite du voisin. Pourtant, cela ne collait pas… Mon grand père, était la mesure même, et n’agissait pas sans réfléchir…

Je me souviens aussi, des larmes discrètes comme elle, de ma grand-mère, qui, même si elle comprenait cette décision, avait beaucoup de mal à s’y résoudre…

Mon grand père avait décidé de faire abattre tous les peupliers argentés… TOUS…

bird and tree

Dans les jours, les semaines, et les mois qui suivirent, cette partie du parc, ne fut plus qu’un vaste champ de désolation… Toutes ces souches, alignées comme des combattants morts au sol, me rendaient le cœur infiniment triste…

Il a fallu des années, de réaménagement végétal et paysager, pour que cet ancien bosquet, retrouve de la beauté.

Mais voilà,  ce n’était plus vraiment pareil…

Le banc de pierre est toujours au même endroit, il n’a pas été déplacé. Lorsque je le revois, je repense inévitablement aux peupliers argentés, témoins de mon enfance si joyeuse et insouciante, aux courses folles, au milieu de tous ces géants protecteurs, aux éclats de rire, qu’eux seuls, pouvaient entendre…

Mon jardin actuel, pourtant grand, est environ 100 fois plus petit, que le jardin de mon enfance… Je pourrai, néanmoins, y planter des peupliers argentés, mais ce ne serait qu’en nombre très restreint…

Et les peupliers, moi je ne les trouve beaux, et fiers,  qu’en famille… nombreuse !…

tree (500x404)

Publicités

La voix de Joe…

bird (600x575)

Dans quelques minutes, je pars à Montreux, pour le concert de Joe Cocker… Trop contente !… Ce sera la 2ème fois que je vais assister à un live de cet artiste, pour qui la vie n’a pas toujours été, un long fleuve tranquille…

Montreux

J’aime son timbre de voix particulier, qui donne un des accents chaleureux, au rock ou au blues…

Et vous, Joe Cocker, vous aimez ?

Revue des thés…

teapot (420x420)

C’est l’été… et mon shopping d’été, des thés, a plutôt un air de saveurs automnales, … Un peu normal, en fait, puisque je fais toujours provision, pour la saison suivante, histoire, comme la fourmi, de n’être point prise au dépourvu, le froid venu…

Aujourd’hui, c’est chez Quai Sud, que j’ai fait mes petites emplettes, une marque française, que j’ai la chance de trouver facilement chez moi, et que j’apprécie, autant pour ses thés, que pour son épicerie fine, salée et sucrée…

Les thés de Quai Sud sont assurément de bonne qualité, et les mélanges subtils sont bien dosés, ce qui n’est pas toujours le cas, de certaines marques, proposant des thés aromatisés.

Et puis, ce que j’aime aussi chez Quai Sud, outre les variétés originales, de thés et de douceurs gourmandes,  c’est leur politique de choix des matières premières, et l’absence de tout ce qui fâche quand même un peu : additifs, colorants, conservateurs, antiagglomérants…
Bon, je ne vais pas faire de la pub pour eux, pendant deux heures, passons à mes petits achats du jour, photographiés, rien que pour vous, dans mon jardin… :

Le thé « l’envie »

l'envie (600x516)

C’est l’une des 4 variétés de la série des thés « les péchés capitaux » ( l’envie, la paresse, la gourmandise et la luxure), et franchement, il porte bien son nom… Thé noir, avec des morceaux de framboises et de pommes, délicatement relevé d’arômes pomme, et cerise, il est bien équilibré, et la pomme apporte une petite note de fraicheur, très agréable à l’ensemble. C’est un thé doux, parfait pour accompagner un petit dessert fruité…

Le thé « la paresse »

thé la paresse

Un thé noir chaleureux, aux délicieuses effluves de vanille, pain d’épices et miel. D’une saveur assez proche d’un vrai et classique thé de Noël, il est pourtant différent, car moins fort, et moins typé. Un thé idéal, à déguster tout seul, ou avec quelques gâteaux secs…

Le thé pain d’ épices

pain d'épices (600x450)

Un vrai thé gourmand, comme je les aime, lorsqu’il fait bien froid dehors… Un thé réconfortant, enveloppant, qui évoque le miel, la cannelle, les épices, les flocons de neige, et les buches dans la cheminée… Rien qu’à le sentir, il donne envie de frimas…

Le thé nougat framboise

nougat framboise

Addiction en vue, si vous aimez la sensation d’un macaron framboise en bouche ! Ce thé noir de Chine, aux éclats de nougat de Montélimar, et aux morceaux de framboises est divin… Raffinement garanti et délicatesse assurée… Vraiment, j’adore ce thé…

Le thé figue orange miel

figue

Avec, en plus, des zestes d’orange, ce thé m’inspire une escapade en Provence, une sieste sous le figuier, un moment langoureux et fruité… Ce thé est assez fort en gout, et la figue est bien présente. Un breuvage original et une association de saveurs, vraiment réussie.

Le sirop des Chefs spécial pâtisserie

sirop des chefs
Délicatement parfumé à la vanille et à la fleur d’oranger, je suis totalement accro de ce sirop, avec sa gousse à l’intérieur, que j’utilise de multiples façons : quelques gouttes dans une salade de fruits frais (avec des ananas, c’est une tuerie…), dans une pâte à crêpe, une génoise, une pâte brisée, un flan vanille, en voile léger, sur des fraises… Du coup, 3 flacons rachetés ! Quand on aime…

Cacao à l’orange

cacao orange (600x450)

Merveilleuse association, que celle du chocolat et de l’orange… J’utilise celui-ci, par petites touches, pour rehausser la saveur d’une mousse au chocolat, ou d’une ganache… Mais il est aussi parfait, un soir d’hiver, dans un mug de lait chaud…

Voilà, vous savez tout, de mon shopping  Quai Sud… Cette fois ci, je me suis fait plaisir, concernant les thés, j’ai racheté les boites métal, les miennes étant devenues moches… Mais j’apprécie beaucoup d’avoir le choix du conditionnement proposé : boite métal (petite contenance, ou carrément 1 kg !) vrac, ou sachet zip alu. Du coup, tant que mes boites sont jolies, cela me permet de ne racheter que du vrac…

Les variétés nombreuses de thés aromatisés proposées, sont idéales, pour la dégustation, bien sur, mais aussi pour la cuisine… En infusion, dans une préparation sucrée, ou salée, c’est la petite touche, qui fait souvent la différence !…

Vive la créativité !…

thé

La vie qui continue…

little swallow (291x400)

Hier soir, mon andalou et moi avons appris une drôle de nouvelle… Le genre de nouvelle qui vous laisse bouche bée pendant plusieurs secondes, avant de remplir le cœur, d’une joie immense…

swallow-bird- (400x400)

En février prochain, notre famille comptera un nouveau membre, un petit oisillon tout neuf, dépourvu de plumes… et nous serons grands parents !… Cette nouvelle, je l’avoue, me prend un peu au dépourvu… Pourtant, avec une fille de 24 ans, cela n’a rien d’extraordinaire…

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours été persuadée que je serai grand-mère après mes 50 ans… et non avant ! Pourquoi 50 ans ? Heu… A vrai dire, je n’en sais absolument rien… Quoiqu’il en soit, les futurs parents sont ravis, et nous, nous sommes sur un petit nuage tout doux…
Je me demande si je vais être à la hauteur… J’ai encore 7 mois, pour me préparer à être la meilleure dans ce domaine…

C’est quand même  fou, la vie… En décembre dernier, c’était l’annonce de mon cancer qui me laissait sans voix, aujourd’hui, c’est cette heureuse nouvelle,  qui me fait un effet incroyable…

La vie reprend toujours ses droits, et qu’est ce que c’est bien !…

hirondellina

Very inspiring blogger award

a-very-inspiring-blogger-award-2

Je viens d’être nominée par « Parisienne » (pseudonyme Pandora Tears), à travers son joli blog,  » Une Parisienne se promène » pour le  » Very inspiring blogger award « …

award

C’est bien la 1ère fois, que mon petit blog obscur, se voit décerner quoique ce soit… et pour cette raison, j’en suis d’autant plus touchée… Un grand merci, donc, Parisienne,  d’avoir pensé à moi, j’’accepte cet award, les plumes ébouriffées de plaisir…

http://parisiennesepromene.wordpress.com/2013/07/07/very-inspiring-blogger-award/

THE RULES:

1-Display the Award logo on your blog.
2-Link back to the person who nominated you.
3-State 7 things about yourself.
4-Nominate 15 other bloggers for this award.
5-Notify those bloggers of the nomination and the award requirements.

7 petites choses, donc, sur moi :

tea time

– J’ai probablement été une hirondelle, buveuse de thé, dans une vie antérieure…
– Mes ailes, aiment me porter vers les pays chauds
– Ma famille est mon inspiration
– L‘amour guide mon cœur
– Je suis un oiseau un peu rebelle (mais pas toujours…)
– La gourmandise est mon péché mignon (assumé…)
– Ma devise, depuis toujours, : « Le bonheur est une petite chose, que l’on grignote, assis par terre, au soleil »…

A mon tour, comme demandé,
Je choisis, et nomme, pour le very inspiring blogger award les blogs suivants :

1 ) http://www.thesartorialist.com/
2 ) http://lartpourtous.blog.tdg.ch/
3 ) http://matt.wordpress.com/
4 ) http://bookscupcakescats.wordpress.com
5 ) http://stylexwife.wordpress.com
6 ) http://stylesprite.com/
7 ) http://macuisineetvous.wordpress.com
8 ) http://psychomademoiselle.wordpress.com
9 ) http://mademoiselleoptere.com/
10 ) http://blog.doitinparis.fr/
11 ) http://declynaison.blogspot.fr/
12 ) http://thesoulshines.wordpress.com/
13 ) http://trognonetpepin-leblog.com/
14 ) http://debeauxrestes.bigcartel.com/de-beaux-restes
15 ) http://sweetpeaskitchen.com/

Félicitations à tous les nominés, et que l’envie de partager,  vous tienne encore longtemps !…

Hirondellina.

075_webfull

Pour l’éternité

cherry-blossom-swallow

Demain matin, les copains arrivent… ça c’est sympa… Sauf que, juste après, c’est 10 tonnes de béton qui vont aussi arriver… et ça, c’est un peu moins joyeux !…

Mon andalou, a horreur de diner dans le jardin, les pieds dans la verdure… Hum, comment dire… Drôle d’idée, quand même, parce que moi, j’adore être pieds nus dans l’herbe…

pieds nus (500x500)

Comme en ce moment, chimio oblige, je me suis transformée en petit légume végétatif, qui ne sort que rarement, mon oiseau rare, en a profité pour passer ses WE à nous bâtir une future terrasse, qui sera ensuite, recouverte de bois…

DSCN2259 (500x375)

Cet après midi, j’ai rassemblé mes forces, pour réunir quelques petits objets, qui seront enfouis, en même temps que sera coulée la dalle… Je ne suis pas particulièrement attachée aux lieux, mais néanmoins, j’aime l’idée, que lorsque nous serons partis de cet endroit, quelque chose, de notre famille, perdurera…

Nous avons toujours respecté cette jolie tradition, à chaque fois que mon homme a eu des envies d’aménagement (il faut dire qu’entre le béton et lui, c’est une grande histoire d’amour…), et c’est toujours un plaisir,  pour moi, de réfléchir à ce qui va être « sacrifié », pour l’éternité…

Cette fois ci, j’ai choisi ;

– Une tasse, brisée hier… Surement un signe !… J’aimais tout particulièrement ce mug acheté il y a deux ans, en Crète, mon ile de cœur… Cette ile, c’est un peu mon 2ème « home », et je la connais presque par cœur. J’y ai des amis depuis tellement d’années, qu’ils sont comme de ma famille… Bref, après guérison, il a été décidé que la 1ère escapade, serait pour remplacer ce joli et perdu mug…

mug crete (500x375)

– Mon bracelet de l’espoir, ou plutôt mon bracelet du cancer… Tout mignon à l’origine, mais un peu miteux aujourd’hui, et que mon andalou ne supporte plus… Moi, l’idée de m’en séparer me faisait vraiment bizarre… Mais après concertation avec les enfants, (impitoyable progéniture, dont c’était un cadeau…) il a été décidé qu’il finirait sa vie demain… Pour être honnête, c’est plutôt un mal pour un bien, puisque swallow man a eu l’idée adorable et tellement attentionnée de me le remplacer, par un nouveau, qui, a mon avis, ne finira jamais sous une dalle béton !… Surprise demain…

bracelet cancer (500x375)

– Un faire-part, et des dragées de notre mariage… Tout un symbole… (en même temps, le fait qu’il reste ENCORE des dragées, est un vrai miracle en soi, sachant que tout ce qui est à base d’amande, est automatiquement mis de côté, pour mon très égoïste plaisir…)

DSCN2278 (500x375)
– Une pièce de monnaie… Oui, ok, un gros billet aurait été, peut être, plus parlant… Mais nous sommes dans les symboles, dans les symboles,  je le répète !…

pièce (500x375)
– Un vieux collier de matou n°1… Choix étrange, il est vrai… Mais après tout, j’ai 62 m² à ma disposition, pour mes petits trésors, alors…

collier maou (500x375)
– Une enveloppe, avec copies de photos, et mots d’amour à ceux que j’aime…

lettre (500x375)
– Mon bracelet de l’hôpital… Trop mauvais souvenir, pour être gardé…

bracelet hopital (500x375)
– Une miniature de mon hôtel préféré à Madrid, ville que j’aime d’amour…

hotel madrid (500x375)
– Un fragment de rameau d’olivier, d’une petite église de Salamanque, dans laquelle, mon andalou et moi, avons un souvenir très émouvant…

rameau olivier (500x375)
– Les plus sexy chapeaux pour hommes, viennent de là… de Tolède, ville à découvrir, et redécouvrir…

chapeau (500x375)

Voilà, mon choix est fait… Tout est réuni sur une table, petits symboles qui seront, demain matin, dissimulés des regards, à tout jamais… Peut être, dans la soirée, s’ajouteront d’autres petites choses, oubliées, ou déposées par ma petite famille, offrandes insignifiantes, et pourtant chargées d’émotion…

Pour que tous ces fragments de vie, et d’espoir, portent bonheur à une petite hirondelle, qui se tient encore droite, mais vacille parfois…

eternité