Archives de tags | anémones

Ce jour là…

mariage hirondellina

Ce jour là, mon andalou est parti tôt, le matin, et est revenu, avec des croissants et le bouquet d’anémones, dont je rêvais… Il avait même fait rajouter de petites églantines, d‘un rose tendre, d‘un rose dont j‘aime tant la nuance…

anémones_hirondellina

Ce jour là, nous avons pris tout notre temps pour le petit déjeuner, en savourant ce moment, comme un chat qui lape un peu de lait, les yeux mi clos, et un air de contentement certain…

Ce jour là, mon cancérologue a téléphoné pour nous féliciter, et j’ai trouvé cela très gentil…

Ce jour là, mon cancérologue a téléphoné pour nous féliciter, et j’ai trouvé cela très gentil. Il a ajouté qu’il devait me réopérer le 7 mars, parce que le cancer avait gagné du terrain, et grignotait un peu plus mon corps, et j’ai trouvé cela nettement moins gentil…

Ce jour là, les larmes sont montées, et le ciel s’est obscurci. Mon andalou a pris mes mains dans les siennes, et a répété une bonne dizaine de fois « ne lui laisse pas de place »… C’est ainsi qu’il parle de cette saleté de maladie… « ne lui laisse pas de place » , c’est sa façon à lui, de me signifier que je n’ai pas le droit d’abandonner…

Ce jour là, après les larmes, j’ai décidé d’être comme toutes les autres femmes, celles qui n’ont pas à supporter les innombrables biopsies, et prises de sang… J’ai décidé aussi, de ne rien dire, pour ne pas gâcher une journée qui s’annonçait si belle…

Ce jour là, il y a eu de la neige, et du soleil aussi…

bouquet-hirondellina

Ce jour là, j’ai été noyée, engloutie par toutes les fleurs qui sont arrivées…

bouquet fleurs mariage_hirondellina   fleurs mariage_hirondellina maraige_fleurs_hirondellina   orchidées_hirondellina     lys_hirondellina     roses_mariage_hirondellina

Ce jour là, il y a eu des rires, des copains, de l’émotion et du bonheur…

Ce jour là, le 22 février dernier, nous avons prononcé un grand oui, pour la vie, mais c’était aussi, un grand oui, à la vie

alliances_hirondellina

Publicités

J-2… (un évènement, 2 versions…)

hirondellina mariage

Version originale…

mariage_hirondellina_version originale

Ce blog est né le 1er février 2013…Aujourd’hui, 20 février, il compte 372 followers… Un truc de fou, non ? Le début de la gloire, selon WordPress, qui vient de me faire parvenir un billet élogieux, de félicitation… Si cela continue, et en association avec mon compte FB, qui me rapporte chaque jour, de plus en plus de fans, dans un an, je serai l’hirondelle, la plus connue du net !
Ce beau succès, indéniablement prévisible, m’incite donc à répondre à la demande générale de mes 372 followers (dont l’angoisse exacerbée était « alors, zen, avant le mariage » ?), et je n’ai qu’un mot, à leur intention : OUI !…
Oui, parfaitement zen, d’autant plus que les préparatifs sont terminés…
– Les alliances ont été récupérées, et j’ai résisté à la tentation, puérile et ridicule, d’essayer la mienne… (chéri oiseau rare, a résisté, lui aussi…)
– Ma robe est prête, mes chaussures sont prêtes, et chéri oiseau rare m’a offert une très belle étole en soie, pour accompagner ma tenue.
– Je vais respecter la tradition avec quelque chose de neuf (ma robe), quelque chose d’ancien (une bague de ma grand-mère adorée), et quelque chose de bleu (un saphir que je vais glisser dans ma pochette…)
– Le temps est magnifique, ciel bleu, et grand soleil… Un vrai temps de printemps, heureux présage, pour le mariage d’une hirondelle…
– Mon bouquet d’anémones blanches, rose pale, et mauve pale, est commandé…
– Par le plus grand des hasards, il reste quelques dragées, et nous les picorons, le soir, en famille, avec bonheur…
– Après la cérémonie, nous irons dans un endroit que j’adore, rive gauche (la plus chic…), un bar lounge vraiment très joli, pour un petit cocktail. Soucieux de la ligne de nos invités, nous avons opté pour une formule light mais goûteuse, dont je vous dévoile l’essentiel :
Pour le froid :
Tartare de saumon aux herbes
Ceviche de dorade
Takati de thon
Royale de foie gras en verrine
Finger sandwich

Pour le chaud :
Croustade aux épinards et chorizo
Papillote de saumon au sésame
Bonbon de reblochon à la truffe blanche
Toast au chèvre, saladine de poivrons et coriandre
Dôme de langoustine
Risotto au vieux parmesan aromatisé à l’huile de truffe blanche

Pour les sucrées :
Tartelette de citron meringuée
Mini choux vanille et griottes
Tiramisu en verrine
Mini opéra
Mini macaron
Panna cotta à la vanille et compotée de myrtilles
Brochette ananas rôti aux épices et noix de coco

Voilà les dernières news, à J-2…
En gros, donc, et pour résumer :
Je suis la plus heureuse des hirondelles…

PS : Vous comprendrez aisément, que la popularité croissante de ce blog, m’empêche totalement, pour protéger la vie privée de mon oiseau rare, d’envisager la publication  d’une photo, du jour J… Je sais que bon nombre de mes 372 followers, en éprouveront un  désespoir profond, mais c’est ainsi, et je compte sur votre compréhension …

Version sous titrée…

mariage_hirondellina_version sous titrée

(manque 2 dragées, englouties goulûment…)

Ce blog est né le 1er février 2013…Aujourd’hui, 20 février, il compte 10 followers… Un truc un peu pitoyable, non ? Le début des ennuis, et la mise en oubliette assurée,  selon WordPress, qui s’est néanmoins abstenu (et a donc, ainsi, obtenu toute ma reconnaissance…) de me faire parvenir un billet acerbe… Je crois bien, malheureusement, que mes amis perdus, le sont vraiment…Si cela continue, et n’ayant pas de compte FB associé,  dans un an, je serai l’hirondelle la plus méconnue du net !
Cette grande misère, indéniablement prévisible, m’incite donc à répondre, sans attendre, à la demande générale de 2 de mes  10 followers (dont l’angoisse exacerbée était « alors, zen, avant le mariage » ?), et je n’ai qu’un mot, à leur intention : OUI !…
Oui, parfaitement zen, d’autant plus que les préparatifs sont terminés… (enfin presque…)
– Les alliances ont été récupérées, et je n’ai pas résisté, à la tentation puérile et ridicule, d’essayer la mienne, au moins 12 fois… (chéri oiseau rare, par contre, a résisté…)
– Ma robe est prête, mes chaussures sont prêtes, et chéri oiseau rare m’a offert une très belle étole en soie, pour accompagner ma tenue.
– Je vais respecter la tradition avec quelque chose de neuf (ma robe), quelque chose d’ancien (une bague de ma grand-mère adorée), et quelque chose de bleu (un truc genre crayon de couleur, que je vais glisser dans ma pochette)
– Le temps est magnifique, ciel bleu, et grand soleil… La neige est encore partout, et il fait un froid terrible…Un vrai temps de galère, pour le mariage d’une hirondelle, d‘autant plus que des flocons sont attendus, le jour J…
– Mon bouquet d’anémones blanches, rose pale, et mauve pale, n’est pas commandé…Chéri andalou, a donc jusqu’à vendredi 16h59, pour me le dégotter… Parce que sinon, je lui arrache les cheveux de son crane, un par un, avec mon bec acéré, et demande le divorce, avant même d’être mariée…
– Grâce à ma juste prévision, et connaissant mon addiction profonde à tout ce qui contient de l‘amande, il reste quelques dragées, et je les picore, toute seule, et très égoïstement, le soir, avec bonheur…
– Après la cérémonie, nous irons dans un endroit que j’adore, rive gauche (la plus chère, malheureusement…), un bar lounge vraiment très joli, pour un petit cocktail. Soucieux de la ligne de nos invités, et surtout de notre compte bancaire, parce qu’à 6 CHF pièce, la petite bouchée apéritive, (le prix ayant fait frémir mes petites plumes…) nous avons opté pour une formule light mais goûteuse, dont je vous dévoile l’essentiel, après coupe sombre, pour préserver notre équilibre alimentaire budgétaire…
Pour le froid :
Tartare de saumon aux herbes
Ceviche de dorade
Takati de thon (trop de poisson, tue le poisson…)
Royale de foie gras en verrine
Finger sandwich

Pour le chaud :
Croustade aux épinards et chorizo (qui aime les épinards, à part moi, et mon andalou ???)
Papillote de saumon au sésame
Bonbon de reblochon à la truffe blanche
Toast au chèvre, saladine de poivrons de coriandre (la Suisse, c’est le pays des vaches, pas des chèvres…)
Dôme de langoustine
Risotto au vieux parmesan aromatisé à l’huile de truffe blanche

Pour les sucrées :
Tartelette de citron meringuée
Mini choux vanille et griottes
Tiramisu en verrine (chéri d’amour dit que le mien est le meilleur du monde…alors, on ne va pas comparer…
Mini opéra
Mini macaron
Panna cotta à la vanille et compotée de myrtilles
Brochette ananas rôti aux épices et noix de coco

Voilà les dernières news, à J-2…
En gros, donc, et pour résumer :
Je suis la plus heureuse des hirondelles…

PS : Vous comprendrez aisément, que ce blog, totalement méconnu, et dont la croissance de popularité est évaluée, selon  les meilleurs experts, à O, m’empêche néanmoins, pour protéger la vie privée de mon oiseau rare, d’envisager la publication  d’une photo, du jour J… Mais je prends cette terrible décision, également, et surtout, pour  épargner, à mes 10 précieux folllowers (que je ne veux pas perdre…) la consternante vision de photos de famille… Je sais que mes 10 followers  éprouveront une joie intense, à cette délicate attention et qu’ils me remercieront chaleureusement de cette heureuse initiative…

mariage_hirondellina

Alors, vous préférez quelle version ???

Une robe, qui ne fait pas robe…

hirondelles-amour (600x450)

Que porter, à son 2ème mariage ?

Cette question, a été mon obsession dernière… Interrogé sur cet épineux sujet, chéri andalou, futur promis, a eu cette merveilleuse « non réponse » : fais toi plaisir… Autrement dit, en langage clair, « débrouille toi »…

Je suis donc restée, un peu pantoise, à réfléchir à la tenue idéale… Lors de mon  1er mariage, il y a de nombreuses années (une éternité, me semble t il…), je n’avais pas eu autant de doutes… Robe longue en soie ivoire, fine ceinture de roses, petites manches bordées également de roses, traine, et voile entièrement perlé (petite merveille familiale, offerte par ma grand mère chérie…) Bref, une robe d’une sobriété absolue, sans broderie, sans volants, élégante et, il faut bien l’avouer, très traditionnelle… Une vraie robe de mariée, quoi… D’un prix d’ailleurs,  largement plus indécent que sa coupe… C’est quand même un peu fou, que la simplicité se fasse parfois si onéreuse… surtout pour une robe portée une seule fois dans sa vie…

Les années ont passé… Je suis la même (sans être vraiment la même…) et si j’ai aimé mon 1er mariage, en toute honnêteté, je me réjouis des millions de fois plus, de cette 2ème union… Est ce à dire que j’ai trouvé l’oiseau rare ? Oui, sans aucun  doute, et cela depuis de nombreuses années…

L’oiseau rare en question, s’il n’a pas été capable de me donner une vision idéale, précise et détaillée de « la tenue »  a quand même juste émis l’envie de me voir , (de près ou de loin) ressembler à une mariée…

Sur ce point, je suis tombée d’accord avec lui… Je sais déjà que je veux des anémones, comme petit bouquet pour accompagner ma tenue… J’ai toujours aimé les anémones avec leurs couleurs fraiches et délicates, et je sais qu’elles seront parfaites, pour ce jour là…

anémones_mariage_hirondellina

Pour la robe, je dois bien l’avouer, cela a été beaucoup moins une évidence, que pour les fleurs…

Parce que, une jolie robe, c’était « oui » d’avance, une « vraie » robe de mariée, par contre, c’était un « non » catégorique…

Donc, telle était ma problématique… Trouver une robe, qui fasse mariée, sans (trop) faire robe de mariée… Lorsque j’ai commencé à évoquer cette difficulté, devant chéri oiseau rare, celui ci a trouvé cela totalement contradictoire, et en conséquence, insoluble…

Je savais donc, ce que je voulais, ou plutôt ce que je ne voulais pas, à savoir entrer dans une boutique de robes de mariées…

Je suis alors allée, dans plusieurs magasins, et des jolies robes, j’en ai vu des tonnes… Sauf que, de près, ou de loin, aucune ne s’approchait d’une tenue de mariée…

Désespérée (enfin, pas trop quand même…), j’ai atterri dans mon magasin préféré, à savoir Manor… et me suis retrouvée à arpenter les allées, les prunelles en éveil, pour ne pas louper « the robe »

Et puis, tout à coup, de loin, j’ai aperçu la petite merveille… Pourtant, elle n’était pas vraiment visible, le haut recouvert de papier de soie…

Je me suis approchée… Il n’y en avait qu’une… et elle était à ma taille !… J’ai donc essayé le modèle, et me suis regardée longuement, dans la glace…

J’avais trouvé ce que je cherchais : une robe de mariée, qui ne ressemblait pas à une robe de mariée, et d’ailleurs non vendue comme une robe de mariée…

Lorsque la représentante de la marque, a murmuré timidement, dans le salon d’essayage, que je pouvais sortir, si je voulais, pour qu’elle me donne son avis, je suis sortie, de la cabine… Et là, elle a souri, en me disant : « cette robe est faite pour vous »… Et j’ai bien senti qu’elle était sincère… C’était exactement ce que je ressentais… J’avais trouvé ma tenue idéale… en soie crème, toute brodée, délicate, et habillée, sans en faire « trop »…

Maintenant, d’autres angoisses ont pris le relai… Quelles chaussures avec « the robe », quel sac avec « the robe »… quelle coiffure avec « the robe »… Bref, autant d’heureuses pensées, futiles et superficielles, mais ô combien importantes, finalement…

Et vous, alors, étiez vous zen ou pas, juste avant le jour J ???

robe maje_hirondellina     robe maje_soie_hirondellina   maje robe_hirondellina