Voisins…

swallowsIl y a des voisins charmants, d’autres encombrants… Des voisins qui vous racontent leur vie, comme ça, sans raison, ou d’autres qui vous apportent des légumes de leur jardin, par pure gentillesse…

Les voisins, il est parfois difficile de faire avec, mais encore plus difficile de faire sans…
Je l’avoue, j’ai de la chance, j’ai toujours eu d’excellents voisins… Certains sont même devenus des amis…

J’ai quand même un voisin un peu particulier… Enfin, pas le voisin de la maison juste à côté, mais suffisamment proche pour être néanmoins qualifié de voisin… Ce voisin, je l’ai gardé, même après mon déménagement, il n ‘y a pas si longtemps… D’où l’intérêt de changer de nid, sans trop s’éloigner quand même…

Ce voisin est adorable, parait-il… Du genre voisin idéal… Souriant, avenant, ouvert à la discussion, et plein d‘humour… Cela me contrarie fort, (vraiment très fort…) parce que moi, ce voisin en question, je ne l’ai jamais rencontré, jamais… Pourtant, ce n’est pas faute de passer près de son cottage, d’aller boire un café dans son repaire, ou de tendre l’oreille, pour connaitre mieux ses petites habitudes…

Cela amuse beaucoup mon homme, ce petit jeu de mon éternelle question:  « tu as rencontré le voisin ???  » Non, parce que le pire, c’est que moi, je me donne un mal d’oiseau, à essayer de croiser sa route, alors que mon andalou, sans aucun mal, tombe dessus, de temps en temps…

Et puis, il n’y a pas longtemps, j’ai eu droit à la petite question qui fâche : « mais tu lui dirais quoi, si tu le rencontrais ? « 

Grosse angoisse… Que lui dire, effectivement, en pareille circonstance ???

Le problème, c’est que mon voisin, Phil, est du genre connu… Ce n’est pas vraiment un problème au fond, parce que des voisins connus, j’en ai plein, mais c’est toujours plus délicat à aborder, un voisin connu, lorsque l’on a aucune envie de passer pour une pie curieuse…  Mon si discret voisin, je l’aime depuis longtemps, même avant que nous devenions voisins… Mais ce n’est pas parce que j’ai plein de trucs de lui, dans mon ipod violet, que cela me donne de l’imagination, pour l’aborder avec tact et intelligence…

De quoi lui parler, donc, à ce voisin qui m’intrique par son invisibilité ?

Après multiples réflexions, j’ai bien eu quelques petites idées :

– lui proposer de profiter de ma carte de rabais personnel chez Jumbo, dans le cas où il serait intéressé par l’achat d’une nouvelle tondeuse… (pitoyable…)

– lui offrir les services de mon chien, dit « chouchou les grandes pattes », pour creuser une nouvelle piscine… Non, parce que c’est vrai, je vous l’assure, ce n’est pas un chien, que j’ai, c’est une armée de taupes… (navrant…)

– lui apporter mon aide juridique, pour se protéger des paparazzis indésirables (il n’y en a malheureusement aucun en vue…)

– lui parler musique… C’est une bonne idée, ça, de lui parler musique, technique, tablatures… Sauf que si mon andalou, excellent guitariste, n’est pas à mes côtés à ce moment là, je risque un grand moment de solitude…

music

– lui avouer que mon homme a comme référence musicale, son copain Peter Gabriel, au registre (selon lui…) beaucoup moins « commercial », mais que moi, c’est lui, Phil, que je défend toujours… (affligeant…)

– lui confier que je trouve son petit grain de voix absolument sexy… (ça fait proposition indécente…)

– l’inviter à la fête des voisins, en lui proposant de venir déguster l’une de mes délicieuses tartes, en en lui précisant que mon oiseau rare, chante à tout bout de chant champ que je suis « la reine des tartes » ! (consternant…)

plate (400x400)

– lui demander carrément un autographe… Le genre de truc qui ici ne se fait pas, et dont, d’ailleurs je serai bien incapable…

autograph

– lui parler de la météo, de mes géraniums, de mon envie folle de palmier, de mes erreurs, parfois, en matière de tri dans le composteur, de la vie, de l’amour, de mon cancer, de mon addiction à tout ce qui contient de l’amande, du prochain match de hockey que je me réjouis d’aller voir, de mon restaurant préféré, ou de tant d’autres banalités à pleurer…

Finalement, tout bien réfléchi, un voisin invisible, c’est carrément rassurant !… Pas de conversation à soutenir et aucune crainte de passer pour une harpie inquisitrice…

little swallow (400x267)

Tant pis, peut être qu’un jour, qui sait, sans y penser, il sera là, devant moi, et je ne le verrai même pas, perdue dans mes pensées, et une chanson de lui à mes oreilles…

Publicités

13 réflexions sur “Voisins…

  1. Franchement ??? OUHAI !!!
    ….bon ok c’est sans commune mesure… quand j’avais 17 ans je l’ai fait pour un auteur qui ne donnait aucune interview et avait refusé le Goncourt : il habitait à 20mn de chez mes parents … j’allais quand même pas passer à côté de ça ! donc j’ai téléphoné et il m’a reçu … surement plutôt interloqué du culot d’une ado de 17 ans qui l’avait fait pour faire plaisir à son Grand Amour dont c’était l’auteur préféré!!! Et mettant les parents devant le fait accompli que
    1 / j’allais devoir sècher les cours ( j’allais quand même pas imposer mon RDV à mon auteur )
    2 / qu’ils allaient devoir s’organiser pour prendre une ½ journée pour nous y emmener et nous reprendre …
    Bizarrement je n’ai eu aucune objection … sans doute que quand la détermination est-là, tout va !

    Moi je suis sûre que ta tarte aux poires le séduirait … imagine : tout le monde autour de lui le considère comme Phil …personne ne le voit comme son voisin ….tu vois à côté de quelle délicieuses conversations il passe … pas de folle en bottes qui vient dégouliner sur son magnifique tapis … remarque l’idée du gazon c’est une sacrée excuse pour s’introduire chez les gens !!!
    Au fond tu crois pas que ces gens là ont aussi parfois envie de vivre une vie ordinaire ?

  2. Boooouuuuuuhhhhh …. J’ai bien un voisin qui pourrait se nommer « Philou » mais pas celui là …. Booouuhhh ….. Et je vois souvent sa tête , celle qui épie mon heure de départ, mon arrivée, celles de mes invités, ceux que j’ai loupé, l’heure du passage du facteur qui a essayé de me livrer une lettre ou un colis …… Le mien de Phil « parade », sonne faux, couac, il ne chante pas ! Boouuuuh …. Bon …. à ta place, j’enfilerai ma tenue de sport, je prendrai mon chien, et je ferai mon jogging dans le quartier jusqu’à essouflement. Si tu ne fais pas de sport, fais au moins semblant ….. se montrer et faire connaitre son minois …. de toute façon, j’en sais rien …. je n’ai pas de voisin comme le tien …… bouuuuuh….

  3. Ben les copines sont bavardes comme des Nirondelles oh pardon je voulais dire des pies,,, quoique !! Je profite de cet instant de tranquilité pour te souhaiter une bonne et heureuse année 2014 pour toi et tous les tiens.
    Et bien moi j’ai une jeune voisine qui déborde de gentillesse, d’amabilité, d’obligeance, de politesse de bonté de bonhomie d’aménité……… tu vas voir !! un soir pluvieux sombre et froid de novembre, nous rentrions d’une longue marche dans les rues désertes du quartier. En arrivant près de la maison je cherchais les clefs du portail dans la pénombre et le bruit du trousseau réveille la vigueur de Johnny qui en sentant l’écurie et sans doute la proximité de son assiette de pâtée se met a danser autour de moi et entoure sa laisse jusqu’à me déséquilibrer. Pour ne pas écrabouiller cette pauvre bête de chien, je fais un entrechat et je m’explose le museau sur le goudron. Oui je sais c’est long et tu voudrais bien savoir ce que vient faire la dedans la VOISINE…….. au moment où j’allais me relever en rouspétant après le Johnny, je sentis une main me maintenir au sol et la voisine en me rappelant qu’elle est infirmière prit son téléphone pour appeler les pompiers. J’eu beau la prier puis la supplier, l’implorer de me laisser rentrer chez moi a 10 mètres, rien n’y fit et au bout de 5 minutes me voilà dans le beau camion rouge puis privé de liberté pour presque 3 jours enfermé à l’hôpital et trituré dans tous les sens avec scanner parce qu’ils avaient peur que je me soit casser la tête, prises de sang (heureusement que je n’avais pas encore bu l’apéro comme dit Nangedivine).

    Et voilà comment on risque de devenir irascible et peut être misogyne avec une telle voisine. Et ma femme au contraire m’a dit de lui acheter des chocolats ou des fleurs a cette furie, cette malfaisante.

    Bon les traces de cette catastrophe ont disparu et je me suis calmé et j’ai l’impression que vous êtes en train de déteindre sur moi……. je deviendrai bavard ????

    Alors plein de bonheur pour toi et les tiens mon Nirondelle et gros ouisou.

    • J’adore cette histoire, Yorky, elle est trop drôle !!!!!!!!!!!!!! Tu crois que si j’allais roder du côté de mon voisin, et implosait la tête, en restant inanimée devant son portail, il sortirait ??? Enfin, je parle d’une minuscule perte de connaissance, et d’une invisible égratignure, cela va sans dire…

    • ouaich ouaich ….ahhh les effets de l’alcool … c’est quand même pas bien beau … et en plus faire endosser ça à Johnny … ben moi je te le dis mon toutoudoux … c’est môôôôche!!!!
      Bisous à toi et évite les portails en 2014 !!!

  4. ben tu sais, moi je ne t’envie pas!
    ce genre de voisin, je préfère ne pas les avoir, car j’aime trop la tranquilité, j’aurais peur de voir débarquer des groupies!
    et je suis comme notre copine alcoolique, je préfère des voisins tout ce qu’il y a de plus normal, enfin quand je dis normal, pas quand même comme notre président non plus!

    par contre, j’ai eu dans ma vie un voisin peintre assez connu, il était charmant!

    ça fait plaisir de te retrouver ici, je ne suis guère bavarde en ce moment, mais je pense fort à toi et à l’ange ainsi qu’au York que j’ai de temps en temps au phone

    bises belle hirondelle!

  5. Pffff je n’ai pas ce genre de problème existenciel …j’avoue !!! moi j’ai un voisin qui me ramène des champignons ( pas assez mais bon on va pas grogner sur la quantité des chanterelles offertes !! ) sans rien me demander … des fois j’ai des pommes ou des poires … même des fois on m’invite à venir les chercher vite vite avant qu’elles pourrissent ( ahh bon ça pourri en moins de 24h ces fruits-là ..) « et ben tiens puisque vous êtes là vous regarderiez bien mon volet roulant ( vu que c’est un peu mon boulot ) parce qu’il est coincé ( … sauf que moi madame je les vends pour gagner ma vie … pas du bénévolat …en dehors des heures de boulot j’ai UNE vie …) … bref tu vois j’ai des voisins « voisins » genre normaux, qui me font hurler de peur le matin ( c’est toujours un peu dur aux environs de 8h pour moi !!) quand j’ouvre la porte de l’ascenseur habituellement vide et que je découvre en face de moi non pas mon reflet dans le miroir mais la tête de la voisine du 6e qui descend chercher son journal … et qui a bien le double de mon âge ( genre le portrait de Dorian Gray en version vécue ) … parce que bon d’accord avec ma petite quarantaine j’ai bien quelques légères ridules qui s’annoncent … mais pas autant de plis que ce Sharpay de voisine … Bref je dois bien réveiller l’ensemble de la résidence tous les deux-trois mois par un hurlement à vous glacer de peur … mais j’y pense c’est qu’elle en ferait bien un arrèt cardiaque la pauvre ….Car j’avoue que j’ai parfois des accès de surprise excessifs … oui ça peut m’arriver de hurler parce qu’on me fait toc toc dans le dos, voir de me retourner violemment et de mettre une giffle ( si si c’est vrai : une fois …mais c’était y a longtemps ! ) ou encore de me retrouver les 4 fers en l’air pour avoir reculer violemment et mettre emmêlé les pinceaux … ah heu oui ce n’est pas vraiment le sujet du jour !!!
    Bon alors mes voisins … ils sont plutôt normaux. et un bon reflet des voisins je pense genre le sympa : Le gars du dessus attend toujours l’après-midi le we pour passer l’aspirateur sachant que je peux dormir jusqu’à midi … ou parfois même un peu plus ( la chance, hein !!! )
    La commère qui de son 1er étage guette tout ce qui se passe et passe 3 heures à vous raconter tout ça
    Le maniaque : ne pas percer de trou dans le béton plus de 5mn sous peine de l’avoir à votre porte dans les 10mn
    Le discret vous ne le voyez que très peu vous rend toujours service s’il y a besoin mais vous demandera jamais rien … lui je l’adore !!! en plus il est moitié sourd donc quand je fais la bringue ça ne l’empêche absolument pas de dormir ( parce que je t’ai pas dit mais c’est le voisin d’à côté ) … c’est pas un mec génial, ça?

    Mais moi si j’avais un Phil dans mon voisinage … j’aurai le culot de l’inviter pour une cup of tea … heu nânnn quand même pas !!! mais pour l’apéro … parce que mince quoi ! faut pas déconner quand on a la chance d’être sa voisine ça se fait entre voisins … C’est même de la pure cordialité de voisins / voisines !!! D’ailleurs je me demande bien ce que boit ton Andaloux pour ne pas déjà avoir eu cette délicate attention… ou alors c’est un vrai sauvage !!! … Faut pas faire de différence entre les voisins … Entre voisins, on s’invite à l’apéro, à un barbecue une fois pas an ( heu sauf dans mon appart, hein ! ), on va chercher un œuf pour se dépanner … bref on se cotoye mais on n’empiète pas …Parce que chez les voisins normaux c’est comme ça que ça se passe, non ?!?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s